Création ou reprise d’entreprise : s’assurer c’est indispensable !2019-05-11T03:46:31+01:00

Création ou reprise d’entreprise : bien s’assurer, c’est indispensable !

Point C - In Extenso

Lors de la création ou la reprise d’une entreprise, l’entrepreneur doit se couvrir contre l’ensemble des risques auxquels son activité l’expose.

La mission des Conseillers Création de Point C étant de répondre aux besoins concrets des entrepreneurs en proposant des services clés en main ou des mises en relation avec les bons partenaires, Point C en partenariat avec WIZZAS, plateforme d’assurance communautaire, se propose d’apporter un choix de produits d’assurances répondant aux plus près des besoins des entrepreneurs en compléments des bouquets de produits actuels.

WIZZAS, assurance collaborative pour les entrepreneurs réunis en communautés d’intérêt.

Des assurances conçues par les entrepreneurs pour les entrepreneurs c’est notre proposition de valeur.

Ainsi à la demande d’entrepreneurs du Medef désireux de protéger leur responsabilité personnelle de dirigeant et de protéger l’activité de leur entreprise contre les risques liés à internet et avec leur collaboration, WIZZAS a interrogé l’ensemble des assureurs concernés. Après une sélection collégiale des produits basée sur les réponses apportées aux attentes exprimées et les conditions financières proposées, Wizzas les a mis à leur disposition sur wizzas.com. Des propositions prêtes à être souscrites et payées en ligne.

Nous vous invitons à découvrir ces réponses disponibles dès à présent :

Responsabilité du Dirigeant : https://www.wizzas.com/communaute/criteres-choix-offres/rcd 
Assurance Cyber Sécurité : https://www.wizzas.com/communaute/criteres-choix-offres/Cyber

Répondez à notre enquête Point C – In Extenso

* Les champs marqués d’une astérisque sont obligatoires.

Qui êtes-vous?


Vos réflexes en matière d'assurance


Quelles réponses donnez vous?


A votre avis, comment vos clients s’assurent sur les différents sujets cités ci-dessous ?


Une erreur voir une simple négligence de gestion peut avoir des conséquences financières désastreuses pouvant aller jusqu’à la faillite personnelle du dirigeant. Être dirigeant, chef d’entreprise, mandataire social implique de prendre des décisions et faire des choix. Ces décisions peuvent avoir des conséquences inattendues et dommageables, engageant la responsabilité personnelle. Elles sont susceptibles d'amener le dirigeant à rendre compte devant différentes autorités notamment judiciaire, avec mise en garde à vue. Des conséquences lourdes pour lui, mettant en péril ses biens propres. Les assurances "responsabilité civile" de la société ou celles prises par le dirigeant à titre personnel ne sont alors d’aucun recours. Pour limiter les conséquences financières de telles conséquences, une solution : l’assurance responsabilité civile du dirigeant. Beaucoup de chefs d’entreprise omettent de souscrire une telle assurance, faute de conseils et de temps.


Dans un monde de plus en plus interconnecté, même avec la meilleure sécurité informatique, une cyberattaque ou une erreur humaine ont des conséquences majeures pour les entreprises. Toutes les entreprises quelles que soient leur taille, échangent, conservent des données via leurs réseaux informatiques ou celui de partenaires. Le système d’information devient la clé de voûte du fonctionnement des entreprises, qu’il convient de protéger en l’assurant face à des nouveaux risques de plus en plus menaçants : cybercriminalité, perte de données accidentelle. L’assurance Cyber est la réponse aux contrats d’assurance traditionnels qui ne protègent pas suffisamment voire pas du tout les entreprises face à ces nouveaux risques.Un produit d’assurance pour une aide dans la gestion de crise en cas de cyber attaque et la prise en charge des dommages subis, des pertes d'exploitation et des dommages causés.


Blessure, détérioration de matériel, défaut de fabrication, problème d’installation... Dans le cadre de son activité professionnelle, la responsabilité de l’entrepreneur peut être engagée en cas de dommage causé à un tiers, un client, un fournisseur ou même un salarié. La garantie responsabilité civile professionnelle est une couverture indispensable si le dirigeant, son personnel, ses locaux ou son matériel causait des dommages à autrui. Elle est également obligatoire pour certaines professions. La garantie responsabilité civile est généralement intégrée dans l’assurance multirisque professionnelle. Attention, certaines professions doivent souscrire des garanties spécifiques, qui font souvent l’objet d’un contrat à part. Le conseiller Point C saura orienter le dirigeant vers la solution qui correspond le mieux à sa situation.


Les locaux professionnels, les équipements, la marchandise ne sont pas à l’abri d’un sinistre : incendie, dégât des eaux, vol ou vandalisme, événement climatique... Pour les protéger, souscrire une assurance multirisque professionnelle. Les véhicules professionnels doivent être obligatoirement assurés . Si un véhicule est indispensable à l’activité de l’entrepreneur, il devra s’assurer que son contrat auto professionnel prévoit un véhicule de remplacement et des prestations d’assistance en cas de besoin. Il faudra également que les effets professionnels et les marchandises transportées sont bien couverts.


En tant que non salarié, l’entrepreneur doit penser à une complémentaire santé pour compléter les prestations de la sécurité sociale en matière de frais de santé : hospitalisation, médecin, pharmacie, dentaire, optique...
3 points à connaître avant de prendre une mutuelle :
• Si l’entrepreneur était précédemment salarié, la complémentaire santé de l’ancien employeur le couvre gratuitement pendant une durée pouvant aller jusqu’à un an. Se renseigner auprès de l’ancien employeur.
• Si le conjoint de l’entrepreneur est salarié, il peut faire profiter de sa mutuelle. Se renseigner
• Si l’entrepreneur est bénéficiaire de l’allocation chômage, par l’utilisation du mécanisme ARE (Aide au Retour à l’Emploi), il peut conserver cette couverture jusqu’à son expiration.


Le chef d’entreprise est le pilier de l’activité : il doit prévoir une assurance pour se protéger. S’il ne peut plus exercer son activité suite à une maladie ou un accident, les prestations de prévoyance des régimes obligatoires des travailleurs indépendants seront peut-être insuffisantes.
Un contrat de prévoyance lui permettra :
• En cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, de maintenir son niveau de vie et celui de sa famille et de faire face à ses charges professionnelles ;
• En cas de décès, d’assurer la sécurité financière de ses proches.


Quand on démarre son activité, il existe de nombreux sujets pour lesquels un accompagnement juridique est utile : vérification de conformité des produits à la législation, identification des aides et subventions dont vous pouvez bénéficier en tant que créateur d’entreprise, relecture d’un contrat...
Beaucoup de ces activités requièrent des connaissances spécifiques et du temps ! Pour aider l’entrepreneur dans toutes ses démarches, un contrat de Protection Juridique est indispensable.



Acceptez-vous de recevoir d'autres mails de la part de Wizzas ? *

Merci de votre participation !


Sans engagement ni spam
Sauf accord explicite de votre part, WIZZAS ne vous enverra aucun email.
Et vous ne recevrez jamais aucun spam à cause de nous.

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Charte de protection des données personnelles et de la vie privée. J'accepte